Blog

/Blog
Blog2017-07-10T17:24:23+00:00

News Better 01.18 Alimentation

isa.k@soufflevital.com

Et voici une nouvelle année qui démarre, accompagnée de son lot de bonnes résolutions que l’on souhaite réaliser avec force et conviction ;)…
Alors rêvons un peu … et revenons aux fondamentaux !
« Que ton alimentation soit ton premier médicament ».
Célèbre phrase d’Hippocrate, illustre médecin et philosophe du Véme siècle avant J.C., pourtant reconnu comme étant le père de la médecine moderne (le célèbre serment d’Hippocrate) !
Il semblerait toutefois, que ses disciples  se soient quelque peu éloignés de ce précieux aphorisme au fil des siècles.
Pour en revenir à cette injonction qui semble surgir du passé, comme pour nous rappeler l’urgence de nous reconnecter à notre bon sens, voici quelques pistes qui pourraient alimenter les bonnes résolutions d’une nouvelle année pleine de promesses.


 
L’alimentation est le « carburant » du corps ! 
Qui penserait espérer faire ronronner une belle cylindrée avec de l’essence frelatée bas de gamme ? Il est temps de nous chouchouter 🙂 De mettre de l’attention et du bon sens dans ce que nous mangeons. Les mauvaises habitudes en la matière, soutenues et vantées par l’industrie agroalimentaire à coup de pub tapageuse et entêtante, sont difficiles à corriger ! mais possible;)  Nouvelles intentions si utiles en ces lendemains de fêtes joyeuses, et souvent accompagnées de débordements incontrôlés. Avec ces 10 recommandations, il devient simple de se faire du bien !

 

LES 10 COMMANDEMENTS DE L’ALIMENTATION

1. Tu choisiras des aliments sains pour te nourrir
2. Tu fuiras les aliments toxiques
3. Tu mâcheras longtemps chaque bouchée
4. Tu boiras beaucoup d’eau pure
5. Tu mangeras les fruits seuls dans leur état solide
6. Tu favoriseras la cuisson à la vapeur douce
7. Tu boosteras ton repas avec des superaliments
8. Tu préféreras les aliments alcalins
9. Tu équilibreras les acides gras 
10. Tu laisseras reposer ton intestin 12 heures par jour

Revue de détails

1 – MANGER DES ALIMENTS SAINS  

Délaisser la nourriture transformée au profit du brut, du frais et du bio. Fuir la nourriture industrielle. 
Ne confiez pas votre assiette à une poignée d’industriels sans vergogne !
Pauvres en nutriments et pourvus de toxines indésirables, les plats préparés, les sauces toutes prêtes, les biscuits et autres produits transformés sont à fuir. Ils sont en général à base de produits agricoles (céréales, légumes, animaux) provenant d’une agriculture et d’élevages intensifs, irrespectueux et dangereux. On retrouve sur leurs étiquettes illisibles, cachés derrières des lettres et des chiffres sibyllins, des colorants, conservateurs, exhausteur de gout, gélifiant, sucre, sel, nanoparticules, pesticides, perturbateurs endocriniens, silicate d’aluminium, dioxyde de titane …. Si la longueur de la liste des ingrédients dépasse celui d’un tweet, fuyez !  La haute toxicité de certains additifs est avérée, sans parler des insuffisances nutritionnelles dues au raffinage des aliments les appauvrissant en nutriments.
Se tourner le plus possible vers le Bio et le brut. 

En résumé, l’alimentation Bio nous permet d’avaler moins de pesticides, d’antibiotiques, de métaux lourds et autres produits chimiques dévastateurs et perturbateurs de notre système, et plus de nutriments organiques vivants indispensables à la santé de nos cellules. L’agriculture bio suit le rythme naturel de la terre et s’enrichit de ses propriétés intrinsèques. Ceci est factuel, il n’y a donc pas de débat.

Reprenez le contrôle de votre assiette et cuisinez !

Attention l’étiquette Bio est nécessaire mais pas suffisante.

                                                      
                                                      
2 – EVITER LES ALIMENTS TOXIQUES
(ou affaiblissant le système immunitaire)

Mieux vaut diminuer fortement ou arrêter le gluten !

Rappelons que le gluten est une protéine que  l’on retrouve dans certaines céréales comme le blé mais aussi le seigle, l’avoine, l’orge, l’épeautre. De récentes études ont confirmé que le gluten du blé moderne augmente la perméabilité de l’intestin. Ce qui est un facteur de risque aggravant de nombreuses maladies (maladies auto-immunes, eczéma, arthrose, allergies…). (Rappel de ma première News Better)
                                                    
                                                         

Mieux vaut arrêter le lait de vache !

Le lait de vache est inadapté et toxique pour notre organisme. La consommation du lait de vache (fromage ou yaourt) fragilise nos os et nos intestins qui ne pourront plus tenir le rôle de rempart contre les agents pathogènes en circulation dans notre organisme. Ce qui entraîne inévitablement les pathologies que l’on voit croître depuis quelques décennies de manières exponentielles : l’asthme, l’eczéma, la polyarthrite, l’ostéoporose, les allergies …

Attention : penser à introduire du calcium végétal dans sa nourriture. 

                                                                                                            

Mieux vaut arrêter complètement le sucre blanc raffiné !

Le sucre raffiné est un glucide à indice glycémique très élevé qui fatigue notre pancréas à libérer de l’insuline. Ceci ayant pour conséquence à court terme, de nous faire grossir, car l’insuline favorise le stockage des graisses et à long terme, de nous diriger vers le diabète et autres maladies inflammatoires chroniques.

Il existe de merveilleux sucres non raffinés avec un bon indice glycémique comme le sucre de fleur de coco ou le xylitol (sucre de bouleau).

                                                                                                        

Mieux vaut fuir les barbecues !

Il faut savoir qu’une grillade au barbecue sur charbon de bois contient l’équivalent en goudron de 600 cigarettes inhalées. Ce goudron attaque les muqueuses (pulmonaires ou intestinales) qui sont très fragiles. Elle génère aussi des traces noires qui sont des molécules toxiques issues de la réaction de Maillard : les glycotoxines (des goudrons cancérigènes).

                                                                                                               

Mieux vaut diminuez fortement la consommation de viande !

Trop acide, trop difficile à digérer. Rappelons que nous ne sommes pas des carnivores mais des omnivores. Aucune de nos particularités physiques ne peut nous aider à manger et à digérer de la viande en quantité. Cependant, notre besoin en acides aminés donc en protéines est vital. Il faut donc manger quotidiennement des protéines végétales : le couple céréales/légumineuses, les graines de chanvre et de chia, la spiruline, ou bien les oléagineux…

Quant à la viande transformée industriellement (charcuterie, viandes fumées de supermarché), l’OMS l’a classée comme cancérigène pour l’homme! A fuir ! 

                                               

Mieux vaut diminuer fortement la consommation d’alcool !

L’alcool est ce qu’on appelle « une calorie vide» il n’apporte aucun nutriment et acidifie fortement le corps tout en fatiguant dangereusement le foie.
Le seul ayant un véritable intérêt nutritif est le vin rouge (de préférence bio) à un rythme maximum raisonnable d’un verre pour les femmes et deux pour les hommes par repas. En effet, grand antioxydant, il aide à lutter contre le stress oxydatif des cellules. Il aide aussi à réduire le risque cardiovasculaire, le développement des tumeurs et les troubles neurovégétatifs. Le vin de bonne qualité bio aide aussi à la digestion en stimulant la sécrétion gastrique.

Toutefois, sachant que la frustration est très mauvaise pour la santé, il est conseillé « occasionnellement  », et en cas d’envie irrépressible, de se faire plaisir en succombant à une coupe de champagne ou à un mojito…

3 – BIEN MACHER 

La digestion commence dans la bouche.

Il faut mastiquer au point d’avaler de la purée sans morceaux. Une bonne mastication permet de faciliter le travail de l’intestin et d’avoir une bonne assimilation des nutriments. Un point primordial pour retrouver un vrai tonus et une belle ligne.

                                                           

 
4 – BOIRE DE L’EAU PURE

Il faut  boire beaucoup d’eau entre les repas pour aider à l’élimination des toxines dans le corps. Mais il faut bien la choisir !

«  L’eau est bonne pour ce qu’elle emporte et non pour ce qu’elle apporte. » 

Il faut savoir que les minéraux de l’eau minérale en bouteille ne sont pas bio-disponibles pour le corps (non assimilables), leur élimination donne du travail supplémentaire, inutile aux reins. Il est donc fortement souhaitable de vous tourner vers les eaux conseillées pour les nourrissons (très faibles en minéraux, nitrates et nitrites) comme La rosée de la Reine ou la Montcalm.

L’eau du robinet, quant à elle, est bien potable, car dépourvue d’agent éminemment pathogène, mais loin d’être purifiée. En effet, on peut y retrouver plein de petites substances toxiques (nitrate, chlore, pesticides, antibiotique, aluminium et autres  réjouissances). Il est donc souhaitable de la filtrer. Beaucoup de systèmes de filtration existent, à poser sur le robinet ou sous l’évier. Voyez celui qui vous correspond le mieux (le système des filtres style Brita n’est pas efficace car il ne fait que retirer le goût chloré de l’eau, ce qui peut être fait en laissant reposer une carafe d’eau 3 heures).    


                                                        

5 – MANGER LES FRUITS SEULS
et dans leur état solide(1/2h avant ou 2h30 après les repas)

Exit le jus d’orange du matin, qui ressemble plus à une double peine qu’à un concentré d’énergie !

Les fruits doivent se manger entier (non en jus) car le fructose (le sucre des fruits) ne se digère bien qu’en compagnie de ses propres fibres  (la nature est définitivement bien faite !).
Il faut aussi savoir que les fruits se digèrent très rapidement, en  1/2 heure environ. Il faut donc éviter de les coincer dans une digestion longue avec d‘autres aliments sous peine de fermenter l’ensemble (les autres aliments se digèrent en 2 heures environ).


                                                         

6 – MANGER CRU ET FAVORISER LA CUISSON A LA VAPEUR DOUCE

L’alimentation crue représente en théorie ce qu’il y a de plus hypotoxique, puisqu’on ne dénature pas l’aliment et qu’on ne fabrique pas de nouvelles molécules toxiques. Il est donc important de manger souvent les aliments crus. C’est aussi la seule façon de manger l’indispensable, et très fragile vitamine C.

Il existe cependant une très bonne cuisson : la vapeur douce, la plus respectueuse pour les vitamines, les minéraux, et l’intégrité du produit (très différente de la cuisson avec un cuit-vapeur à haute pression).


                                                         

7 – BOOSTER SAINEMENT SON ALIMENTATION

La terre étant malheureusement de plus en plus appauvrie et polluée par la course effrénée de la super-industrialisation, notre alimentation a un apport en nutriments de plus en plus bas. Il est donc bienvenu de booster cela par ce que l‘on appelle « les Superaliments », car particulièrement riches en nutriments indispensables à notre organisme.( Petit rappel de la News Better d’Octobre dernier)

                                                            

8 – FAVORISER LES ALIMENTS ALCALINS

Notre équilibre acido-basique tire, pour la plupart d’entre nous, plus vers l’acide que le basique. Le sucre raffiné, les produits manufacturés, les excitants (alcool, café, thé…), mais aussi le stress indésirable, la pollution, la sédentarité, le manque d’oxygénation, les modes de pensée négatifs, la prise répétée de médicaments chimiques sont les causes principales de la production de composés acides mais aussi de leur non élimination. Ce qui favorise les processus inflammatoires en diminuant la vitalité et la longévité des cellules. Alors pour rétablir cet équilibre vital,  il faut nous tourner le plus souvent possible vers les aliments alcalins (pomme de terre, chicorée, banane, légumes verts, légumineuses…).

Il faut aussi favoriser la détente, les pensées positives et la relaxation… mais ça, j’en parlerai dans une prochaine News Better 😉 

                                                         

                                                        
9 – EQUILIBRER LES ACIDES GRAS

Nous avons un besoin vital de lipides. Le poids de notre cerveau est composé de 50% de gras, les membranes de nos cellules sont constituées de gras… Les lipides sont donc mobilisés dans beaucoup d’interactions mécaniques et chimiques dans notre corps. Le maître mot est « équilibre ». Tous les acides gras ont un rôle essentiel, il est donc très mauvais de les supprimer de son alimentation comme il est néfaste d’en abuser. Il s’agit de savoir doser chaque apport. (Rappel de la News Better de Novembre dernier)

                                                            

10 – LAISSER REPOSER LE TUBE DIGESTIF 12H PAR JOUR

Ce qui signifie en clair : laisser s’écouler 12 heures entre la fin du dîner et le début du petit déjeuner du lendemain.

Ne rien avaler du tout, ni de solide (le petit carré de chocolat avant de se coucher fait parti de cette catégorie), ni de liquide (le petit « digestif », qui n’en a que le nom, en fin de soirée ou la tisane avant de se coucher n’est pas opportune, seule l’eau ne déclenche pas la digestion). L’appareil digestif, machine de très haute précision, travaille toute la journée sans relâche, avec une dextérité, un dévouement et une minutie qui découragerait plus d’un ingénieur sur-diplômé travaillant à la NASA. Et tout cela uniquement pour nos beaux yeux.

Alors si nous désirons que cet ami fidèle ultra performant le reste, il est impératif de lui octroyer quotidiennement une longue nuit de repos (enfin, pas vraiment de tout repos, car il profite de ce temps de pause pour lancer un grand nettoyage salvateur et primordial de tout l’appareil afin de redémarrer chaque jour sur de bonnes bases).

Des études ont démontré que le temps de repos de l’appareil digestif pouvait avoir un impact plus important que l’alimentation elle-même sur la santé. (La nouvelle biologie au service de la guérison -André Burckel)

Attention ♦ La frustration et la culpabilité étant très mauvaises pour la santé en général et la digestion en particulier, il est important, si on en ressent le besoin, de s’octroyer 1 ou 2 repas par semaine de pur plaisir, avec des aliments « peu recommandés » mais que l’on adore. Son corps ayant retrouvé, par cette nouvelle hygiène alimentaire, une grande forme, saura sans problème gérer ces petits excès!
Mais sachez qu’un cercle vertueux s’installe à notre insu et que plus on mange sain, plus on aime manger sain, se faire du bien, se sentir bien et loin de nous l’envie de nous jeter sur le premier sachet de chips industriel venu ! 

PRENDRE LE TEMPS DE MANGER

Il faut savoir que plus vous donnez d’informations à votre cerveau sur ce que vous allez manger, plus l’aliment sera bien digéré. Et pour cela il faut prendre le temps…Les informations parviennent au cerveau par nos 5 sens. La forme et la couleur par la vue, le croquant ou le mou par l’oreille, la consistance et le degré de maturité par le toucher, le fumet par l’odorat et le goût bien sur par le palais.

Alors prenez le temps de déguster 🙂 

—————————— ———————

MANGER DANS LE PLAISIR

On insistera jamais assez sur l’importance du plaisir de manger dans une ambiance sereine, détendue et joyeuse. Il faut se régaler, le cerveau adore ça et devient l’allié précieux d’une bonne digestion. Certains disent même qu’ il vaut presque mieux manger mal, joyeusement, que manger bien, tristement !

Alors imaginez… manger bien, joyeusement 🙂

—————————— ————————

MANGER ÉQUILIBRÉ

Selon la très sérieuse AICR ( American Institute for Cancer Research), notre assiette devrait être composée de 2/3 de légumes. Aucun aliment ne peut protéger du Cancer, mais des données scientifiques solides montrent qu’une alimentation basée sur 2/3 de légumes et de fruits réduisait le risque de certains cancers. Cela s’explique par le fait que ces aliments contiennent une grande diversité de substances potentiellement protectrices notamment lorsqu’elles agissent en synergie. 

Alors équilibrons nos assiettes !

—————————— ————————

MANGER MOINS

Il est reconnu que 30% de calories en moins correspond à 20% de vie en plus !
Alors allégeons nos assiettes.
 
 
 
EN RESUME

                   

  

 

 

La première de mes 6 clés pour retrouver son souffle vital, « Que l’alimentation soit ton premier médicament », est une bonne base pour attaquer cette nouvelle année du bon pied !

Bien manger, acquérir les bons réflexes, devient un vrai plaisir.

 L’énergie retrouvée grâce à une alimentation hypotoxique permet d’attaquer avec joie et entrain une nouvelle année pleine de promesses 🙂  

J’aimerais, pour terminer cette première News Better 2018, vous souhaiter de trouver le temps et l’envie de vous faire du bien. Il n’y a que vous qui puissiez prendre soin de ce trésor si précieux qu’est votre vie.
Reprenez le contrôle et faites des choix en conscience. Il n’est jamais trop tard 😉

Que cette année vous soit douce, joyeuse et … Bio-tiful ♥

                                           
 
 

 
Pause healthy 

Judy. 18 rue de Fleurus Paris 6ème.

Cantine qualitarienne. Très joli restaurant, clair, proposant des plats délicieux « bon pour moi, les autres et la planète ». Beau programme !
Avec aussi une belle offre de jus pressés à froid maison. Cerise sur le gâteau … vous pouvez y déguster le délicieux pain glutenfree de Chambelland (le meilleur ! pour les aficionados).

Lecture healthy

« Green, glam et gourmande », Rebecca Leffler.

« Maintenant, c’est promis, on ne va laisser entrer dans notre corps que des aliments qui nous font rayonner d’énergie… » Cette célèbre journaliste newyorkaise, papesse de la nourriture saine, nous livre ses recettes green et healthy, et participe à la Health Food Revolution. A garder sous la main 🙂
 
Livraison healthy

Lecomptoirlocal.fr

Pas le temps de faire les courses ? Utilisez le bon côté d’internet en passant commande sur le Comptoir Local. De très beaux produits extra-frais, bio ou en culture raisonnée, collectés chez des petits producteurs d’Ile de France soigneusement sélectionnés. Des créneaux horaires de livraison très pratiques, jusqu’à 22h si besoin. 
 
 

Janvier 2018

  

Articles récents