Eau2017-07-02T16:14:59+00:00

L’eau, voilà un élément que nous devons chérir plus que tout.
99,1% de nos molécules sont des molécules d’eau ! Rien que ça ! Cette eau se partage entre l’intérieure et l’extérieure des cellules et le sang. Nous en perdons entre 2 et 3 litres par jour. C’est pourquoi il est vital de compenser cette perte en buvant de l’eau et en mangeant des aliments en contenant.

Oubliez les sodas et autres boissons sucrées (en plus de faire grossir et d’augmenter le sucre sanguin, il est prouvé qu’elles entraînent, entre autre, une perte du volume cérébral), les jus de fruits (voir plus de détails) et faites de l’eau votre boisson reine.


Quelle eau choisir ?

«L’eau est bonne pour ce qu’elle emporte et non pour ce qu’elle apporte.»

Il faut donc boire de l’eau la plus pure et la moins minérale possible. Sachez que les minéraux de l’eau en bouteille ne sont pas bio-disponibles pour le corps (non assimilables), leur élimination donne donc du travail supplémentaire inutile aux reins.

Il est donc fortement souhaitable de vous tourner plutôt vers les eaux conseillées pour les nourrissons (très faibles en minéraux, nitrates et nitrites) comme la Montcalm ou la Reine des prés. L’idéal étant celles en vente dans les boutiques bio. En effet, le plastique des bouteilles classiques libère des phtalates dans l’eau, perturbateurs du système hormonal, sans parler de l’irradiation souvent pratiquée par les supermarchés sur les bouteilles pour éviter la prolifération d’algues !!!☹

L’eau du robinet, quant à elle, est bien potable, car dépourvue d’agent éminemment pathogène, mais loin d’être purifiée. En effet on peut y retrouver plein de petites substances toxiques (nitrate, chlore, pesticides, herbicide, antibiotique, aluminium et autres réjouissances☹).Il est terrible de constater que certains poissons d’eau douce se « féminisent » sous l’effet de ces polluants !!!!!
Autre effet plus qu’indésirable, le chlore utilisé par les stations d’épuration pour tuer toutes les bactéries pathogènes. Ce dernier va se retrouver dans votre estomac et va détruire les bonnes bactéries, perturbant l’ensemble de la flore intestinale que l’on sait indispensable à notre bonne santé. Je ne parle pas du sulfate d’alumine, utilisé par certaines stations d’épuration pour assainir l’eau, entraînant la présence de petite quantité d’aluminium dans le corps. Je rappelle que l’aluminium est un neurotoxique dangereux.
Pour en finir avec l’eau du robinet, il faut aussi savoir que les tuyaux peuvent contenir des « phtalates »(perturbateur endocrinien), voir même du plomb (neurotoxique).

Il est donc vraiment plus que souhaitable de filtrer l’eau du robinet
.
Eviter les carafes à filtre (style Brita) car elles n’enlèvent que le goût du chlore ce qui est inutile (sachez que le chlore s’évapore en 3 heures, il suffit de verser l’eau dans une carafe et d’attendre). De nombreux systèmes de filtration existent à poser sur le robinet ou sous l’évier, voyez celui qui vous correspond le mieux. L’idéal étant un système de filtre à « osmose inverse ».

Pour ma part j’ai opté pour un système très perfectionné de filtrage, Eauriginelle, que l’on installe sous l’évier et qui redonne vie et pureté à l’eau courante. Ce système filtre à 99% l’eau (en osmose inverse), la reminéralise très légèrement avec le lithothamne (petite algue rouge), la protège des mauvaises ondes avec la pierre de shungite, la dynamise par vortexeur, et la restructure en l’informant avec du cristal de roche. Une véritable usine miniature bienfaitrice au service de cet élément si précieux (et je pèse mes mots). Chaque année une personne de l’équipe vient changer le filtre et vérifier le fonctionnement. Je suis ravie de cette installation qui est, certes, un investissement conséquent mais qui en vaut vraiment la peine. Finis les packs d’eau ! Sans compter le bonheur chaque jour de boire cette eau pure et douce. Un vrai cadeau que vous vous faites ☺ !

Le sujet de l’eau est passionnant. Si cela vous intéresse, plongez vous dans les études du Dr Masaru Emoto, docteur en médecines alternatives japonaises, qui a réussi à prouver une de ses intuitions : mesurer et visualiser les énergies subtiles de l’eau. A partir de là, il a prouvé qu’on pouvait informer l’eau. Les photos des cristaux d’eau gelés, à laquelle on a donné une information, sont des preuves « réelles » et quantifiables », qu’il existe une conscience énergétique dans l’Eau, et qu’elle est sensible au champ de la conscience humaine et inversement. Fascinant !

Mieux vaut boire tempéré que froid car l’estomac a besoin de chaud pour la digestion. Mieux vaut boire entre les repas que pendant, car le liquide fait fermenter le bol alimentaire pendant la digestion et réduit l’efficacité des enzymes digestives en les diluant. Et pensez à boire beaucoup l’hiver, car on oublie souvent de le faire, c‘est un élément clé d’une bonne détox.