Eau2019-02-04T14:36:33+00:00

L’eau est à l’origine de toute vie (excusez du peu !). Et cela, grâce à sa propriété unique de dissoudre les éléments nutritifs nécessaires à la vie et de les transporter des sommets des montagnes à travers les rivières jusqu’aux océans. Sans l’eau les particules ne pourraient ni se mélanger ni circuler.

L’eau… voilà un élément que nous devons chérir plus que tout et à plus d’un titre.


Première allégation et non des moindres, si l’eau corporelle ne représente que 75% de notre poids (ce qui est déjà pas mal) elle compte pour 99% de nos molécules ! En clair, seul 1% des molécules de notre organisme ne sont pas des molécules d’eau. Carrément !

Selon nos tissus la proportion d’eau est variable. Le sang, le cerveau, les yeux sont les plus imbibés d’eau loin devant les dents ou les os !

Il faut savoir que nous perdons entre 2 à 3 litres d’eau par jour par la transpiration (régulation thermique du corps), la respiration et les urines (éliminations des déchets).

Il est donc primordial de reconstituer ce capital vital en buvant quotidiennement entre 1 et 1,5 litres d’eau de qualité par jour,  le reste provenant de la nourriture solide (essentiellement des fruits et légumes).  
 

  
Une légère déshydratation de seulement 1 à 3% peut altérer de manière importante l’énergie, l’humeur, les performances mentales et physiques d’une personne. Cela peut notamment entrainer des maux de tête, un mauvais transit ou augmenter le risque de calculs rénaux ou d’infections urinaires. 

Notre vieillissement lui même serait lié à notre degré de déshydratation. 

 

RECHERCHER LA QUALITE

La qualité de l’eau que nous buvons est fondamentale.

Tout message hormonal, tout influx nerveux, tout nutriment, tout déchet dans notre corps est obligé de passer par la « matrice extra-cellulaire » constituée d’eau! Sa pureté ou son encrassement sont donc des facteurs cruciaux pour une bonne santé.
 
                                 
 

 « L’eau est bonne pour ce qu’elle emporte et non pour ce qu’elle apporte.»

Il faut donc boire une eau la plus pure et la moins minérale possible.  

__

L’EAU EN BOUTEILLE

 Sachez que les minéraux de l’eau en bouteille ne sont pas bio-disponibles pour le corps (non assimilables), leur élimination donne donc du travail supplémentaire inutile aux reins, voir des dépôts, comme les calculs rénaux. Il faut aussi faire attention à la mention écrite en minuscule (!) « total des résidus sec ». Elle ne doit pas dépasser 100mg/l . Il est donc fortement souhaitable de vous tourner plutôt vers les eaux conseillées pour les nourrissons (très faibles en minéraux, nitrates et nitrites) comme la Montcalm ou la Reine des prés. L’idéal étant celles en vente dans les boutiques bio. En effet, le plastique des bouteilles classiques libère des phtalates dans l’eau, perturbateurs du système hormonal, sans parler de l’irradiation parfois pratiquée par les supermarchés sur les bouteilles pour éviter la prolifération d’algues !!! 

Gardons en mémoire que la plus pure des eaux en bouteille ne vaudra jamais la qualité d’une eau de source in situ. Dés qu’une eau stagne, ce qui est le cas en bouteille, elle perd toutes ses qualités énergétiques. C’est une eau « morte » (voir plus bas). Ce n’est donc pas l’idéal au quotidien. 

 _

_

QUID DE L’EAU DU ROBINET


 

L’eau du robinet, quant à elle, est bien potable, car dépourvue d’agents éminemment pathogènes, mais loin d’être purifiée. Accrochez vous !

En effet, on peut y retrouver plein de petites substances toxiques (nitrate, chlore, pesticides, herbicide, antibiotique, aluminium et autres réjouissances). Il est terrible de constater que certains poissons d’eau douce se « féminisent » sous l’effet de ces polluants !!!!!

Autre effet plus qu’indésirable, le chlore et le fluor utilisés par les stations d’épuration pour tuer toutes les bactéries pathogènes. Ces derniers vont se retrouver dans votre estomac et vont détruire les bonnes bactéries, perturbant l’ensemble de la flore intestinale que l’on sait indispensable à notre bonne santé.
Je ne parle pas du sulfate d’alumine, utilisé par certaines stations d’épuration pour assainir l’eau, entraînant la présence de petite quantité d’aluminium dans le corps. Je rappelle que l’aluminium est un neurotoxique dangereux.
Sans compter que cette eau est aussi très calcaire, calcium brut non métabolisé qui va envahir tout le système hydrique du corps et finir par en bloquer le fonctionnement cellulaire, exactement comme les tuyaux d’une machine à laver entartrés. 
Pour en finir avec l’eau du robinet, il faut aussi savoir que les tuyaux du réseau public, peuvent contenir des « phtalates » (perturbateurs endocriniens),  voir même du plomb (neurotoxique).

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une eau dangereusement souillée et « morte » (voir plus bas) qui concourt à notre dégénérescence. Il est donc vraiment plus que souhaitable de filtrer l’eau du robinet.

_

_

L’IDEAL : UNE EAU FILTREE. 

LES SYSTEMES DE FILTRE

Tout d’abord, évitez les carafes à filtre (style Brita) car elles n’enlèvent que le goût du chlore ce qui est inutile (sachez que le chlore s’évapore en 3 heures, il suffit de verser l’eau dans une carafe et d’attendre).

De nombreux systèmes de véritable filtration existent à poser sur le robinet ou sous l’évier, il suffit de trouver celui qui vous correspond le mieux.
L’idéal étant un système de filtre à « osmose inverse », le meilleur à ce jour, complété au minimum d’un sytème de dynamisation.

Un investissement de départ pour une très bonne cause aux multiples bienfaits :

Bienfait pour votre porte monnaie car cela engendre une grande économie faite sur l’achat des packs d’eau

Bienfait pour la planète car ce geste écologique permet de réduire l’impact dévastateur des déchets de plastique dans nos océans.

Bienfait pour votre santé et tous les êtres vivants autour de vous (animaux et plantes compris) car l’eau pure contribue en grande partie à un bon fonctionnement de l’organisme.  

Bienfait pour votre palais car le goût de cette eau pure est tout simplement délicieusement légère et dynamique et procure un plaisir indéfinissable comme si nous retrouvions le goût originel.
 
 
 

 
Fontaine d’eau purifiée EAURIGINELLE. 

Apres avoir étudié ce que le marché proposait en matière de filtrage, mon choix s’est porté sur la société Eauriginel. Il s’agit d’un système très perfectionné de filtrage, à installer sous l’évier et qui redonne vie et pureté à l’eau courante.

Ce système  filtre l’eau à 99%  (en osmose inverse), la reminéralise très légèrement avec le lithothamne (petite algue rouge), la protège des mauvaises ondes avec la pierre de shungite, la dynamise par vortexeur*, et la restructure en l’informant avec du cristal de roche.

Une véritable usine miniature bienfaitrice, au service de cet élément si précieux. Chaque année une personne de l’équipe vient changer le filtre et vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble. Je suis ravie de cette installation qui est, certes, un investissement, mais qui est un enchantement de chaque jour.
Inutile de vous préciser que je n’ai aucun intérêt à vous parler de cette société si ce n’est le plaisir de vous partager une trouvaille de grande qualité.

* Le système de dynamisation de l’eau rétablit son potentiel électronique. Le métabolisme du corps ne fonctionnant que par échanges électroniques, cette dynamisation va lui permettre de se remettre en route.
 

COMMENT ET QUAND BOIRE

Boire tempéré.
Mieux vaut boire tempéré que froid car l’estomac a besoin de chaud pour la digestion. Sans compter que l’organisme régule en permanence sa température afin de la stabiliser à 37°C. Boire (ou manger) glacé provoque donc une dépense énergétique inutile. C’est l’avènement des sociétés modernes qui a vu naitre cette mode de boire froid ou glacé sans que cela soit compatible avec notre physiologie.

Il faut savoir que boire de l’eau chaude (sans aucun ajout de plante) est très bon pour la santé. Cela favorise le péristaltisme intestinal, améliore le transit, stimule certains récepteurs hépatiques et active la circulation sanguine pour l’acheminement des nutriments et de l’oxygène vers les cellules et l’évacuation des toxines vers les émonctoires. Un bon réflexe santé.
Attention de ne jamais boire brûlant au risque d’endommager gravement l’oesophage.

Boire entre les repas.
Mieux vaut boire entre les repas que pendant, car le liquide fait fermenter le bol alimentaire pendant la digestion, réduit l’efficacité des enzymes digestives en les diluant et augmente la vitesse de vidange gastrique ce qui perturbe la digestion. 

Et pensez à boire beaucoup l’hiver, car on oublie souvent de le faire, c‘est un élément clé d’une bonne détox et d’une bonne hydratation.

 

QUID DES EAUX GAZEUSES ?
Elles ont mauvaises réputations car elles peuvent générer des ballonnements et des reflux gastriques, et apporter trop de sodium.

L’eau n’est pas qu’une boisson santé elle est aussi une boisson plaisir quand elle est de qualité, et reste le meilleur choix.

LES AUTRES BOISSONS

Il existe cependant d’autres boissons plaisirs et très bonnes pour la santé. 

 LES BOISSONS FERMENTEES
 

En buvant des boissons fermentées nous absorbons des millions de bonnes bactéries probiotiques qui vont coloniser notre estomac et notre intestin et booster notre flore intestinale. Une véritable boisson santé.
La fermentation est la transformation de certaines matières organiques par l’action d’enzymes environnantes (bactéries, levures…). Cette dégradation « positive » de la matière permet sa conservation et sa bonne digestion et assimilation par notre organisme. Les bulles de CO2 se forment naturellement.

Le Kombucha

Appellé « champignon de longue vie » en Asie orientale, le Kombucha est un symbiote de bactéries et de levure apte à faire fermenter un thé noir sucré. Cette boisson devient au bout de quelques jours de fermentation, pétillante (naturellement), acidulée, peu sucrée et très rafraîchissante. Une boisson aux trésors nutritionnels et au goût délicieux. (voir mon coup de coeur en fin de News)

Le Kéfir

Originaire du Caucase, le kéfir (d’eau ou de fruits) se présente sous la forme de petits cristaux tendres, nacrés, translucides et boursouflés hébergeant une colonie symbiotique de bactéries et levures qui permet d’ensemencer de l’eau sucrée (ou du jus de fruit) et de la rendre pétillante. Une bombe de bonnes bactéries pour notre microbiote.
 

 LES JUS DE LEGUMES

Le jus de légume permet d’augmenter fortement la proportion d’aliments crus dans l’alimentation, donc d’apport direct en vitamines (dont la fragile vitamine C), minéraux, enzymes et autres composés phytochimiques bienfaiteurs pour l’organisme car ils nourrissent les cellules tout en se débarrassant des toxines.

L’avantage du jus par rapport au légume entier est que nous absorbons tous ces nutriments sans déclencher une longue digestion puisque nous ne mangeons pas les fibres.
Ainsi, l’estomac ne se fatigue pas et notre apport en nutriments bienfaiteurs est au maximum.

L’idéal est le jus extrait à froid 😉 (à retrouver dans une prochaine News Better)

_

L’EAU DE COCO

Issue du cocotier, surnommé « arbre de vie » sous les tropiques, cette eau particulière est gorgée de nutriments bio-disponibles précieux.

Ses minéraux alcalins rétablissent l’équilibre acido basique, sa forte teneur en magnesium en fait un allié anti stress et sa riche teneur en bons micro nutriments la désigne comme une boisson parfaite pour une bonne récupération après l’effort et un renforcement de l’immunité de l’organisme.

C’est une boisson déshaltérante, stimulante et detoxifiante.

Il faut la choisir 100% naturelle, de préférence bio, sans sucre ajouté, sans conservateurs et sans concentré.
 

Mais aussi le thé vert gorgé d’anti-oxydants, dont le thé Matcha aux bienfaits multiples, les infusions qui permettent d’assimiler les nutriments des plantes, les laits végétaux (amandes, coco, riz…) aux propriétés intéressantes.. .
 

 
 

En revanche il existe des boissons que l’on sait très néfastes et qu’il est souhaitable de bannir au quotidien !
 
 LES SODAS

Etant l’une des causes de la vague d’obésité aux USA importée depuis sur notre continent, on se focalise en général sur le mauvais sucre utilisé dans leur composition (sirop de glucose ou aspartame) pour en vanter les effets dévastateurs mais regardons aussi de plus prés leur richesse en phosphore hyper acidifiant ! De nombreuses études ont concluent à leur nocivité envers l’os car en plus de leur acidité ils empêchent l’assimilation du calcium.

Sans compter qu’ une consommation régulière multiplierait par 2 le risque d’insuffisance rénale. 

Les sodas sont une vrai bombe à retardement !

_

LE LAIT DE VACHE

Le lait de vache est inadapté et toxique pour notre organisme.Sa consommation fragilise nos os et nos intestins qui ne pourront plus tenir le rôle de rempart contre les agents pathogènes en circulation dans notre organisme. Ce qui entraîne inévitablement les pathologies que l’on voit croître depuis quelques décennies de manière exponentielle.

Puissant acidifiant, porteur d’une protéine fortement irritante et d’hormones de croissance dangereusement inadaptées et aux effets secondaires dévastateurs, ayant un indice glycémique trop élevé et nécessitant une enzyme que nous n’avons pas pour le digérer,le lait de vache est un breuvage à proscrire.  
 

_ 

Mais aussi les jus de fruit, car le fructose (le sucre des fruits) ne se digère bien qu’en compagnie de ses propres fibres (la nature est bien faite). Ainsi, le jus de fruit ne procurant que sa dose de fructose sans les fibres, va déclencher une hausse de la glycémie dans le sang, un pic d’insuline et toutes les conséquences négatives que l’on connait …  

L’alcool est ce qu’on appelle « une calorie vide»!  Il n’apporte aucun nutriment et acidifie fortement le corps tout en fatiguant dangereusement le foie.

Toutefois, sachant que la frustration est très mauvaise pour la santé, il ne faut pas se priver en permanence ! Et « occasionnellement » en cas d’envie irrépressible, se faire plaisir en succombant à une coupe de champagne ou à un mojito…

QUID DU VIN ! 

Le vin n’est finalement, que la transformation du sucre en alcool.
La fameuse fermentation ! 
Mais, si dans le vin rouge le taux résiduel du fructose (sucre du raisin) est très faible (moins de 1 gr par litre), il n’en est pas de même pour le rosé, le blanc et les vins liquoreux (qui peuvent conserver jusqu’à 150 gr par litre!).
Quant au champagne, on ajoute du sucre de canne dans le doux et demi-sec, et on trouve un taux résiduel de 12gr dans le brut et 6 gr dans l’extra brut.

Vous l’aurez compris seul le vin rouge peut trouver grâce à nos yeux pour sa faible teneur en sucre et ses propriétés fortement antioxydantes … avec modération bien sur 😉 .

Préférez le vin bio.
Il faut savoir que la législation autorise près de 70 additifs dans le vin classique (albumine d’oeuf, colle de poisson, bois de chêne, gélatine, OGM, produits chimiques de synthèse  …) sans parler des pesticides utilisés pour traiter le raisin !

Les vins bio et naturels (parfois même sans sulfites ajoutés) ont l’avantage d’être délicieux sans donner mal à la tête et tout en étant propre pour la planète 🙂 

 

                
MIEUX COMPRENDRE L’EAU

L’eau est une énergie .

Démonstration :  
Chacun connait la structure moléculaire de l’eau : H2O.
Nous avons donc deux atomes d’hydrogènes formés chacun d’un proton autour duquel tourne un électron à la vitesse de la lumière, ainsi qu’un atome d’oxygène qui lui, possède 8 protons avec ses 8 électrons, le tout relié pour former la molécule d’eau !
Autant dire un sacré bouillonnement d’énergie !

Quoi qu’il en soit, comme le souligne la physique quantique ou la philosophie taoïste chinoise « tout est énergie » !

Nous pouvons donc affirmer que plus une eau est riche en électrons et en protons plus elle apportera de l’énergie à l’organisme, inversement une eau »morte » le dévitalisera .

_

Les mystères de l’eau-de-là !
 

  • Nous pensions naturellement que l’eau gèle à 0° et bout à 100° ! Il n’en est rien ! Les expériences ont montré en réalité que l’eau peut rester liquide entre -42° et +280° !
  • L’eau est la seule substance liquide qui une fois a l’état solide n’est pas plus lourde. Sous forme de glace elle flotte ! Ce qui permet au milieu aquatique de pouvoir vivre au-dessous d’une couverture de glace ! 
  • L’eau a également la faculté unique de dissoudre les autres substances et de les transporter, ce qui a permis la vie !
  • L’eau a une mémoire ! La mémoire de l’eau désigne sa capacité à recevoir, conserver et transmettre une information, par voie électromagnétique, sa faculté « de stocker des informations ou de l’énergie et de les restituer à la demande. » Ce qui explique le fonctionnement de l’homéopathie.   
    Le médecin scientifique Vinh Luu a mesuré cette  valeur électromagnétique en faisant plusieurs dilutions. Il a constaté une différence de fréquences entre chaque dilution. On sait qu’en homeopathie, à partir de la douzième dilution, il n’y a plus la moindre présence de la molécule diluée ; cette différence de valeur électromagnétique ne peut donc s’expliquer que par une modification du solvant : l’eau. Cela veut dire qu’elle garde l’empreinte de la substance de départ et qu’elle la transmet à toutes les autres dilutions que l’on souhaite, indéfiniment. Et cette marque est électromagnétique : c’est une signature vibratoire (énergétique)! 

Le Prix Nobel de médecine Luc Montagnier, a repris le flambeau du visionnaire Jacques Benveniste sur cette incroyable capacité de mémoire de l’eau concernant les propriétés des molécules avec lesquelles elle aurait été en contact. Cela lui ouvre un champs de travail nouveau sur le traitement des maladies lourdes, sachant que l’eau représente 99% des molécules du corps humain, celles ci peuvent être informées par les ondes ! Une révolution future dans le domaine médical !

L’eau est encore aujourd’hui un mystère…

Les études d’Emoto .

Le sujet de l’eau est plus que passionnant. Plongez vous dans les études du Dr Masaru Emoto, docteur en médecines alternatives japonaises, qui a réussi à prouver une de ses intuitions : mesurer et visualiser les énergies subtiles de l’eau.

A partir de là, il a prouvé qu’on pouvait informer l’eau. Les photos des cristaux d’eau gelée, à laquelle on a donné une information, sont des preuves « réelles » et quantifiables », qu’il existe une conscience énergétique dans l’Eau, et qu’elle est sensible au champ de la conscience humaine et inversement. Fascinant !

L’univers entier est en état vibratoire. Chaque chose génère sa propre fréquence unique. La physique quantique admet que la substance n’est rien de plus que des vibrations. Il faut savoir qu’un élément est passé maitre pour recevoir ces vibrations : l’eau ! Elle est particulièrement sensible aux fréquences vibratoires émises à travers le monde et joue de manière efficace le rôle de miroir du monde extérieur. 

Il en ressort que seules les vibrations d’amour, de gratitude, de beauté et d’harmonie existent dans la nature.
Les photos prises par le Dr Emoto en soumettant l’eau à des photos de paysages naturels en sont une preuve éclatante (à retrouver dans son livre « Les messages cachés de l’eau »).

« En effet au moment où l’eau gèle, les particules de l’eau se soudent ensemble pour former le noyau d’un cristal et, quand le noyau  peut avoir les conditions stables pour se développer en une forme hexagonale, un cristal d’eau apparait bien visible . Mais si une information contradictoire à la nature est présente, il se formera un cristal incomplet ». 

Il faut savoir aussi que les mots écrits ont eux aussi une vibrationspéciale que l’eau est capable de percevoir. 
Les photos de cristaux soumis à différents mots sont captivantes : Les cristaux formés par l’eau exposée aux mots « amour » et « gratitude » sont des merveilles quand ceux exposés aux mots « idiot » ou « tu me dégouttes » sont inexistants ou monstrueux.

C’est pourquoi le Dr Emoto affirme que « L’eau traitée dans les stations d’épuration n’est pas une eau pure qui donne de beaux cristaux. Ce dont l’eau a besoin ce n’est pas d’être purifiée mais d’être respectée. »

Les expériences autour de cet élément magique inscrit dans un univers dont nous sommes loin d’avoir toutes les clés sont nombreuses et plus fascinantes les unes que les autres. 

Je terminerai avec cette expérience faite par ce prêtre qui devant un lac souillé à l’eau trouble se mit à réciter des incantations pendant une heure. Que croyez vous qu’il se produisit ? L’eau se mit à s’éclaircir …

   

L’eau : Un élément sacré à respecter !

Et pourtant on est très loin du compte !

Entre le plastique, l’acidification, le changement de sens des courants, la mer va bientôt péter un câble ! 
Les océans et les mers qui occupent plus des 2/3 de la planète sont des ressources vitales pour nous, et paradoxalement ce sont des ressources que nous ne respectons pas !

Le constat est sévère, le signal d’alarme retentit !
30 millions de tonnes de déchets plastiques non biodégradables seraient déversés dans les mers chaque année, entrainant un désastre écologique sans précédent (mort de nombreux animaux marins, contaminations d’animaux que nous mangeons…). Une bouteille en plastique met 1000 ans pour se biodégrader ! 

Nous pouvons très concrètement agir à notre niveau pour endiguer ce mouvement suicidaire, en limitant au maximum l’usage de plastiques. Car comme disait Coluche : « Quand on pense qu’il suffirait qu’on achète pas, pour que ça ne se vende pas ! » .

A nous de favoriser les achats responsables en vrac, le recyclage, le zéro déchets, le réutilisable, les matières biodégradables …

Devenue trop facilement accessible nous n’y faisons plus attention. Nous considérons sa disponibilité comme un dû ! Tels des enfants gâtés nous la gaspillons et la polluons sans aucun sens des responsabilités ! 
Il est grand temps de se rendre compte de la valeur inestimable de cet élément magique et du besoin vital que nous en avons.
Car il est certain que cet élément extraordinaire nous est nécessaire et participe en grande partie à notre univers tout entier.
A nous de lui redonner la place centrale et le respect qu’elle mérite ! Elle nous le rendra au centuple …  

Très loin d’avoir élucidé tous les mystères de l’eau-de-là ! … On pourra désormais malgré tout, et à juste raison, proclamer haut et fort la prochaine fois que nous offrirons un verre d’eau pure : « A ta santé ! »