joie

joie2017-03-25T15:45:10+00:00

« La joie est une puissance, cultivez-la ». Le DalaÏ-Lama

La joie est la manifestation de notre puissance vitale.
A ne pas confondre avec l’euphorie, cette joie superficielle suscitée par un attachement à des plaisirs mondains. La joie est bienveillante et spontanée. On peut (on doit) la cultiver.

« Si le bonheur vous parait inaccessible, soyez heureux sans lui » 🙂


L’injonction de Socrate « connais-toi toi-même » est un bon début pour atteindre les sources de la joie.
Se connaître, pour mener une vie conforme à notre nature et à nos aspirations et identifier tout ce qui peut nous rendre joyeux. S’observer avec discernement, sans être dupe des images que nous voulons renvoyer et des rôles que nous endossons. Se débarrasser de notre dépendance à la critique ou aux jugements. Briser les chaînes de notre esclavage intérieur. Gagner en liberté et en joie.

                          

 –

« Si notre âme, un instant, a, comme une corde, vibré et résonné de joie de vivre, alors toutes les éternités étaient nécessaires pour que cet unique événement ait lieu ». Nietzsche

 

Avoir l’assurance, au fond, que se cache dans chaque journée autant de sourires à cueillir et à savourer… La joie se cache dans les milles sourires de nos quotidiens chargés… Des instants volés suspendus qui ne requièrent, pour se laisser approcher, que de garder les yeux grands ouverts et l’esprit rivé sur l’instant présent avec une vraie qualité d’attention.

 

Les sources de joie sont multiples…  Le plaisir de comploter une surprise, les rires partagés autour d’un dîner improvisé, les regards complices qui en disent long, le bisou chaud d’un amoureux au creux du cou, l’étirement gracieux d’un félin joueur, les premiers rayons du soleil chauffant légèrement à travers la vitre, l’odeur d’un bon café fraîchement torréfié, le bruit de la pluie sur les pavés de Paris, le goût délicieux d’un fondant au chocolat préparé avec amour, l’énergie palpable dégagée d’une chanson joyeusement entonnée , la lumière qui s’éteint doucement devant un grand écran noir, les doux moments passés à rêver, le soleil se couchant derrière le pont Alexandre III laissant une explosion de couleur magique sur la Seine, le regard malin d’une petite fille espiègle, la chaleur d’un bain voluptueux, les mélodies d’un oiseau heureux d’être là, la sensation idéale d’un corps enchanté après un effort physique, le premier jour d’une fleur juste éclose …

 

« Happiness isn’t getting all you want, it’s enjoying all you have.”