Matériaux Toxiques

//Matériaux Toxiques
Matériaux Toxiques2017-03-25T15:56:42+00:00

Cuisiner des produits sains et de qualité dans un environnement toxique n’a pas de sens ! Faisons le tri et éliminons les matériaux toxiques …autant que possible !

L’aluminium utilisé pour conserver, cuire ou protéger les aliments est un produit toxique. Les études s’accumulent et démontrent une responsabilité de ce matériau dans l’augmentation de la maladie d’Alzheimer, de la sclérose en plaque, de la maladie de Crohn. Ce métal, certes naturel, n’apporte rien à l’organisme qui le filtre et s’en débarrasse en grande partie. Sauf que nos modes de vie nous amènent à en consommer de plus en plus et le corps n’arrive plus à éliminer le surplus.
En chauffant, l’aluminium libère des molécules qui migrent vers les aliments. Cela s’accélère lorsque l’aluminium est en contact avec un élément corrosif (le jus de citron d’un poisson cuit en papillote, les tomates…). L’aluminium est reconnu comme un élément neurotoxique. Il vaut mieux le bannir de la cuisine. Pour la cuisson il est préférable d’utiliser des casseroles en inox, et pour les papillotes, du papier sulfurisé bio. Pour la conservation, utilisez des récipients en porcelaine, verre ou inox.
Son « matricule » dans la cuisine industrielle est E173 : A éviter !

Le plastique utilisé pour la conservation des aliments (Tupperware®, film plastique…) contenant du Bisphénol-A ou des phtalates (« perturbateurs endocriniens »), avec de vrais risques de migration de ces substances nocives, entre le plastique du packaging et son contenu. Il faut donc éviter tous les produits contenus dans un plastique de type « PVC » que l’on repère par le symbole : le chiffre 3 dans un triangle de recyclage. Ainsi que les emballages en PET que l’on repère par le symbole : le chiffre 1 dans un triangle de recyclage.  

Le principe est le même que pour l’aluminium avec la chaleur, le plastique libère des substances toxiques qui contaminent les aliments.

Le téflon, utilisé dans les poêles antiadhésives est inerte et inoffensif à basse température, mais devient un matériau toxique à 230ºC. Il faut savoir qu’une poêle atteint les 250ºC après quelques minutes en cuisson normale. La surchauffe du Téflon provoque des émanations d’acides corrosifs, mortelles.
Ensuite, le PFOA, cette « colle industrielle» utilisée pour faire tenir le téflon sur la poêle, a été reconnue comme cancérigène pour l’animal, mais il passe la barrière placentaire chez la femme enceinte et provoque des maladies congénitales, des troubles des systèmes immunitaires et digestifs. Or à 230ºC il commence à se désintégrer. De plus, les conséquences écologiques de la fabrication, puis de la dégradation du Téflon et du PFOA, sont dramatiques : dégagements toxiques et pollution des eaux et des sols.
Remplacer d’urgence vos poêles Téfal® par des poêles en acier inoxydable ou en inox.

J’ai troqué toutes mes anciennes poêles par des poêles en acier inoxydable. Ce matériau a des propriétés antiadhésives naturelles (il suffit de connaître les règles de cuisson), et ne rouille pas (contrairement à ses amis en fonte, fer ou tôle d’acier). Il permet de cuire tous types d’aliments (de la crêpe au plat en sauce) sans adhérence et sans ajout excessif de matière grasse.
Il n’a aucun inconvénient d’utilisation : il est léger, il peut tremper dans l’eau et se nettoie facilement (même si vous avez laissé carboniser votre préparation), il permet l’usage d’ustensiles métalliques (fourchettes, spatules inox, etc.) et passe au lave-vaisselle. Le matériau parfait


Pour le verre, on peut en trouver sans plomb, ce qui est préférable. J’utilise la marque Nature’s design, qui a développé une gamme basée sur les proportions du Nombre d’or, suite aux découvertes d’Emoto sur la structure de l’eau (voir mon article « eau »). Fascinant et de grande qualité.