Soleil

Soleil2017-07-10T16:01:32+00:00

Le soleil qui nous rend la vie plus belle, qui illumine nos journées, mais sur lequel beaucoup d’idées reçues fausses, d’habitudes extrêmes inappropriées voir dangereuses, se sont développées . Et si on lui redonnait la place vitale et centrale qu’il mérite ? Il est indispensable à notre santé à condition de savoir le doser. 

Dire qu’on l’attend toute l’année avec impatience est un doux euphémisme… (je m’adresse à ceux qui ont la chance de vivre dans le NOÔORRRD bien sûr, en gros ceux qui vivent au dessus de la latitude de Lyon !) Mais une fois qu’il est là … on est comme possédé, tenté de faire n’importe quoi ! Les mauvaises habitudes resurgissent !
Il y a ceux qui, comme pour apaiser un long manque insupportable, se tartinent d’huile et se font « rôtir » de chaque côté à partir de 12h (que celui ou celle qui ne l’a jamais fait jette la première pierre !!!) et puis il y a ceux qui, croyant bien faire, ne sortent qu’après 16h avec chapeau, lunettes de soleil, manches longues et écran total sur chaque centimètre de peau dénudée !
Et bien chacune de ces habitudes est aussi folle que dangereuse  ! 

Trop de soleil : mauvais choix

Tous le monde se doute que les coups de soleil et les brûlures sont très mauvais pour la santé ! S’exposer sans bouger enduit d’une « huile à frire » accélère rapidement le vieillissement de la peau et peut aboutir parfois à terme à un cancer de la peau* ! Mais ce que vous ne savez peut être pas, est que, s’enduire d’une huile ou d’une crème, empêche le corps de synthétiser la fameuse vitamine D in-dis-pen-sable à notre bonne santé ! Cela s’appelle une double peine ! 

Pas assez de soleil : très mauvais choix

Se protéger coûte que coûte de notre astre ami, en nous couvrant de vêtements ou de crème, même à faible indice, nous empêche de profiter de ses bienfaits indispensables à notre santé. La peur souvent irraisonnée d’un cancer de la peau* ou d’un vieillissement prématuré de la peau peut conduire à un comportement provoquant de dangereuses carences. Empêcher le soleil de caresser notre peau sans artifice, empêche notre corps de synthétiser la vitamine D vitale pour notre équilibre santé. Voilà qui est dit !  Alors …

Le Soleil, un ami qu’il faut savoir doser

Il y a bien évidemment un bon dosage à trouver.
Voilà ce qu’il ressort de différentes études scientifiques confirmant une intuition pleine de bon sens. Notre corps a un besoin vital de sa dose de vitamine D quotidienne. Le soleil est notre plus grand fournisseur de cette précieuse vitamine. Il faut donc s’exposer 20 à 30 mn par jour (selon la couleur et la sensibilité de la peau), 10 à 15 mn de face et 10 à 15 mn de dos, sans aucune protection (ni crème, ni textile sur au moins les 2/3 du corps) et sans lunettes de soleil, mais avec un chapeau à large bord, ou une visière.
Pourquoi se priver de lunettes de soleil ?  eh bien parce que le cerveau doit analyser la quantité d’UV qu’il y a dans l’atmosphère pour déclencher l’envoi de nos graisses fluides sous la peau qui se transforment alors, sous l’effet des rayons ultraviolets, en vitamine D qui aidera à fixer le calcium. Or les lunettes de soleil empêchent le cerveau d’analyser la quantité exacte d’UV , envoyant la fausse information que nous sommes certainement dans une cave !
Quant au chapeau, il est vital pour protéger les yeux des brûlures du soleil.
Un rituel bonne santé à faire quotidiennement pendant les heures où le soleil est au plus haut (Attention : extrême prudence pour les femmes enceintes et les enfants qui doivent garder une forte protection). 
Le reste du temps, évitez les heures chaudes et protégez vous avec une crème à fort indice et des lunettes de soleil. La règle étant d’éviter brûlures et coups de soleil bien sûr !  Et si vous voyez quelque chose d’inquiétant ou de bizarre sur votre peau apparaître, ayez le réflexe de consulter sans attendre un bon dermatologue, sans paniquer.  

Un autre bienfait récemment découvert, l’exposition au soleil augmente le taux d’oxyde nitrique dans le sang, ce qui diminue la pression sanguine et donc l’hypertension (valable uniquement lorsque l’exposition se fait sans crème bien sûr).  

A cela vous pouvez ajoutez laction antidouleur et bonne pour le moral de ce cher soleil 🙂

Focus sur la Vitamine D.

Cette vitamine est vitale pour la santé des os et des dents car elle permet de métaboliser le calcium. Elle permet aussi de réguler la prolifération cellulaire et la sécrétion d’insuline. Il faut savoir qu’optimiser son niveau de vitamine D contribuerait à éviter 16 types de cancers dont les plus dangereux (pancréas et poumon). Une grande étude à montrée que la vitamine D associée au calcium peut diminuer le risque global de cancer chez les femmes après la ménopause.
Cela mérite qu’on s’y intéresse sérieusement!

La meilleure source de vitamine D est le soleil qui permet au corps de la synthétiser. On ne risque jamais une overdose de vitamine D car le corps régule naturellement sa production.
Le besoin journalier recommandé est de 2000 à 4000 UI. 

Info +                                  

Un homme (et une femme !) averti …

 Ce qu’il faut savoir sur le cancer de la peau
La plupart des cancers de la peau ne sont pas dangereux .
Il y a deux sortes de cancer de la peau : le plus rependu, avec plus de 85% des cas : les carcinomes (dont la grande majorité, les carcinomes basocellulaires, ne sont pas mortels et guérissent une fois enlevés chirurgicalement et dont les cas les plus rares, les carcinomes spinocellulaires se guérissent aussi bien, s’ils sont détectés assez tôt). Et dans les autres cas plus rares : les mélanomes (qui, détectés à temps dans plus de 85% des cas, se guérissent bien chirurgicalement, mais qui, détectés trop tard dans les 15% restant, deviennent mortels !).
En résumé, en étant prudent et attentif aux tâches et autres changements étranges sur la surface de la peau, et en consultant rapidement un bon dermatologue, les cancers de la peau ne sont pas mortels.

Comme toutes les maladies graves, les facteurs déclencheurs du cancer sont multiples (alimentation, stress, manque de sommeil, sédentarité, surpoids, pollution…) et on peut parier que les coups de soleil augmentent le risque de mélanome (surtout sur les enfants sans protections). Pourtant, il faut savoir que la très renommée revue médicale The Lancet a publié une information capitale, confirmée par d’autres revues médicales depuis ! Le mélanome (forme la plus virulente du cancer de la peau) est très rare, contrairement au carcinome, chez les personnes régulièrement exposées au soleil ! 
Alors que bons nombres d’études épidémiologiques ont confirmé le lien entre le manque de vitamine D (donc du soleil) et le risque de cancer.
On peut donc dire qu’en vous privant du soleil pour lutter contre le cancer de la peau, vous risquez d’augmenter le risque des autres cancers plus dangereux.
Encore une fois, tout est une question de dosage et de bon sens.

Un coup de soleil ? 

Appliquez une crème bio à base d‘aloe vera ou de calendula,  parfaites pour apaiser et régénérer. Et si vous voyez quelque chose d’inquiétant ou de bizarre sur votre peau apparaître, consultez sans attendre un bon dermatologue.  

Préparer votre peau avec le plein d’antioxydants !

En faisant des cures de jus de carotte ou d’astaxanthine, un antioxydant puissant naturel extrait d’algues.

N’oubliez pas que quand le soleil se fait plus rare et moins chaud, il faut impérativement compenser ce manque par un apport en vitamine D en complément régulier. Choisissez le plus naturel possible. C’est vital !

 

Et n’oubliez pas let the sun shine in  ♥